CITATIONS À PROPOS DES ŒUVRES DE SAM BORENSTEIN

« Ses toiles, chargées d'émotion et couleurs intenses, inspiraient le titre 'Le Seule Expressioniste Authentique au Canada'.»
Franklin Einspruch, écrivain et artiste, New York Sun, sa choix du jour, le 22 avril, 2011.

« ... son approche audacieuse et flamboyante des pigments et de la couleur... Borenstein nous ramène constamment au présent grâce aux superbes effets pyrotechniques de ses couleurs. »

« Cette exposition qui va parcourir le Canada donnera à l'oeuvre de Borenstein un nouveau souffle et une solidité artistique qui devrait assurer sa réputation. Borenstein s'affirme haut et fort comme un peintre de Montréal hautement doué et inspiré. »
Henry Lehmann, Critique d'art, The Montreal Gazette, le 30 juillet 2005.

« Le tableau est animé d'une vie intense que seul un grand amoureux de la vie pouvait transmettre. Les maisons s'inclinent vers le tournant de la route, comme des doigts vers la paume de la main et le ciel semble se pencher sur les toits, dans un échange d'énergie. La scène montre que le
paradis et les maisons, le sacré et l'humain ne sont qu'un seul organisme qui tient du miracle. »

Heather Solomon, Canadian Jewish News, juin 2005

« Il est allé au-delà des barrières de la pauvreté, de la non scolarisation et de l’isolation culturelle, pour créer une œuvre complète, personnelle mais aussi universelle, originale mais accessible, concrète mais spirituelle, une tranche de vie fixée sur la toile mais en constant mouvement. Borenstein a peint des lieux et des gens dans lesquels il se reconnaissait. Dans chaque tableau, il réussit avec talent à ancrer pour toujours l’éphémère. »
Joan Murray, auteure, 2001

« On pourrait facilement accrocher un tableau de Borenstein à côté d’un Vlaminck, d’un Dufy ou même d’un Van Gogh, mais pas à côté des œuvres d’art que les canadiens collectionnaient dans les années 50 et 60. »
Walter Klinkhoff, Galerie Walter Klinkhoff, entrevue pour le film, 1990

« Une tension interne, une espèce de pression sous la surface semble s’activer dans le paysage, c’est comme si un tremblement de terre était sur le point de survenir. »
Leo Rosshandler, auteur, Sam Borenstein: His Life and Work, McClelland and Stewart, 1978

« …les huiles ont été écrasées, étalées, triturées et récupérées par le couteau, puis elles ont été laissées là, à sécher en un tourbillon de couleurs et de formes qui transmet une forme observée et reproduite avec une grande subtilité ».
William Kuhns, auteur, Sam Borenstein: His Life and Work, McClelland and Stewart, 1978

« … pigments déposés à la truelle, mais avec quelle expertise... »
Robert Ayre, critique d’art, The Montreal Star, 1966

English - Revenir sur ses pas - Série de conférences - Expositions et DVD - Citations - Pour plus d'infos

Tout contenu © 2017 Succession Borenstein. Tous droits réservés. .